Retours sur la conférence Lean Kanban France

Retours sur la conférence Lean Kanban France

Lean Startup, Mobius Loop ou Continuous Delivery étaient au programme de cette riche journée de conférence.

lkfr-horiz-transparentLa semaine dernière avait lieu Lean Kanban France 2014, la conférence Agile Kanban parisienne. Du beau monde pour ces deux jours avec notamment David J. Anderson, fondateur de la communauté Lean Kanban internationale.

Sélectionnée pour mon retour d’expérience concernant l’agilisation du département marketing de Xebia, j’ai assisté à la première journée (le mercredi). Vaste programme. Cet article est l’occasion de vous faire mon retour (très personnel) sur cette journée de conférence sans entrer dans le détail de chacun des slots. Tout d’abord, les deux Keynotes m’ont beaucoup déçue : très haut niveau et, au final, assez peu de nouveautés. Je n’ai pas du tout accroché. Voici un condensé des 5 autres sessions auxquelles j’ai participé.

Recettes d’un Maker-Entrepreneur

Retour d’expérience présenté par Nicolas Deverge, programmeur et Lean Startuper toulousain. Cette première session a annoncé la couleur de la journée : nous avons affaire à des gens qui connaissent l’agilité et qui la pratiquent au quotidien. Nicolas nous a présenté un projet personnel selon la méthodologie Lean Startup.

Parti d’un constat de sa vie personnelle (son beau-père qui a perdu ses clés durant les fêtes de fin d’année), Nicolas a pensé à une idée géniale : un porte-clé qui permettrait à la personne qui retrouve les clés de contacter le propriétaire de manière sécurisée. Une fois n’est pas coutume, test de la solution avant le problème : « je suis ingénieur après tout donc j’ai fait tout le contraire de ce que je recommande à mes clients ». Malgré quelques entorses à la méthode, Nicolas a appliqué le Lean Startup, pivoté, mesuré (y compris par une campagne d’A/B Testing sur Facebook), construit (c’est fun de découper des plaques de Plexiglas dans un FabLab) pour en venir à la conclusion que le problème auquel répond le porte-clé n’est en fait pas réellement un problème pour la plupart des gens.

N’en étant pas à ses premiers projets de ce type, Nicolas nous a également glissé quelques astuces comme le fait que les colonnes « Problems » et « Channels » de votre Lean Canvas sont les deux colonnes à valider au plus vite.

Lean-Canvas_blank

Il s’agissait d’un REX très bien ficelé (le storytelling de Nicolas est top) concernant un projet perso sur lequel l’intervenant s’est beaucoup amusé tout en expérimentant des méthodologies et concepts qui nous parlent chez Thiga. Bravo !

Outcomes over Outputs with the Mobius Loop

Gabrielle Benefield nous a présenté le framework Mobius Loop. Ce framework est né du constat que les méthodologies Agile étaient souvent trop concentrées sur le processus de delivery de l’équipe sans se soucier de la pertinence de ce qui est développé.

« Stop measuring how many features are being developed start measure how your product is being used »

On peut tout à fait mesurer la vélocité, le débit, le Cycle Time et bien d’autres indicateurs concernant la bonne santé de l’équipe. Nous mesurons néanmoins rarement si nous sommes en train de développer le bon produit. Le Mobius Loop est un framework permettant de se focaliser sur les « Outcomes » plutôt que les « Outputs ».

MobiusCanvas_2014-Aug23

Going through the journey is far more important than the metrics

Gabrielle a ensuite présenté deux produits qui ont adopté ce framework. Ce framework a beaucoup attiré mon attention pour différentes raisons :

  • Il met en avant la notion d’itération (le ruban de Mobius est un ruban infini en mathématiques).
  • Il inclut le Product Discovery (la partie « Problem » du Lean Canvas) dans la boucle.
  • Il inclut également les méthodes agiles (Scrum, Kanban) pour le « Deliver ».
  • Il est très en phase avec ma vision de la création du bon produit.

Ce framework montre bien l’interdépendance entre les phases de Product discovery et Product Development. À suivre et expérimenter.

Retour d’expérience des Furets.com et de la SGCIB

Deux présentations accolées à propos du Continuous Delivery où comment l’intégrer en temps que « next step » dans le cadre d’une transformation Kanban.

Tout d’abord, transformation de l’organisation chez lesfurets.com pour passer d’une release par mois à des livraisons continues concentré sur le flux : une fonctionnalité prête est livrée en production. Le retour d’expérience présente les changements méthodologiques et d’outils pour parvenir à ce niveau de maturité. Dès l’introduction, les deux intervenants ont précisé : « Nous n’avons pas réinventé la roue, nous avons repris les bonnes pratiques de la littérature et fait preuve de bon sens » et ça a fonctionné. Chapeau !

Concernant la SGCIB, 3 coachs internes nous ont présenté la démarche de transformation agile au sein d’une entreprise d’une taille non négligeable. Retour d’expérience très intéressant ici aussi où, à l’image des classes de neige, les projets se voient attribuer des étoiles au regard des bonnes pratiques et de l’avancée de la transformation agile.

Real #NoEstimate project planning using Monte Carlo simulation

« Clients come to us with an idea for a product and they always ask the questions – how long will it take and how much will it cost us to deliver? They need a delivery date and a budget estimate. »

Durant une heure, Dimitar Bakardzhiev nous a présenté la simulation Monte Carlo afin de calculer une date estimée d’atterrissage de votre produit. Applicable à tout projet XP, Scrum, Kanban où autre pour lequel l’équipe travaille avec des User Stories et suit le débit.

L’introduction consistait à rappeler que le contexte est très important : il vous faut un jeu de données propre à votre projet car on ne peut pas comparer 2 équipes de développement, 2 méthodologies ou 2 entreprises entre elles.

La simulation Monte Carlo s’effectue en deux étapes :

  • Calcul du takt time sur un échantillon (temps en jours entre 2 stories done).
  • Extrapolation par tirage avec remise (1000 fois par exemple).

Ces deux étapes nous permettent de tracer une distribution des dates d’atterrissage possibles. À vous ensuite de vous engager sur une date statistiquement satisfaisante 🙂

Conclusion

La thématique Produit n’était pas centrale mais tout de même abordée à plusieurs reprises : pas la peine d’accélérer le delivery et de se concentrer uniquement sur le système équipe si on ne sait pas quoi construire. La journée a été très riche. Le public est assez aguerri à l’agilité et le programme de grande qualité. Bravo aux organisateurs, à l’ensemble des speakers que j’ai vu et vivement l’année prochaine !

1 Comment Retours sur la conférence Lean Kanban France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *