Burn-up/Burn-down Chart

Les burn-up charts et burn-down charts sont des graphiques permettant de suivre la progression du développement d’un produit en agile, au niveau d’un sprint ou d’un projet entier.

Dans les deux cas, l’abscisse du graphique représente le temps ; pour un projet agile où l’on réalise un burn-up ou burn-down chart par sprint, on utilise une unité jour, mais celle-ci peut s’adapter à la temporalité du projet. En ordonnée, on représente un indicateur du travail complété dans le cas du burn-up chart, ou un indicateur du “reste-à-faire” dans le cas du burn-down chart. Cet indicateur peut consister en un nombre de user stories, de points de complexité ou encore en fonctionnalités délivrées.

Les deux types de graphe répondent au même besoin mais offrent des atouts différents.

Le burn-down chart, souvent utilisé au niveau du sprint, permet de mieux visualiser le reste à faire sur une courte période.

burn-down-chart

Exemple de burn-down chart (source : wikipedia)

Le burn-up chart permet de mieux représenter les évolutions de périmètre du sprint ou du projet, en distinguant deux lignes :

  • l’une (en bleu ci-dessus) représentant le périmètre du produit ou d’une release du produit. Cette ligne croît lorsque l’on ajoute des éléments dans le backlog
  • l’autre représentant le travail déjà réalisé

Lorsque les deux lignes se rejoindront, le projet ou le sprint seront terminés

burn-up-chart

Exemple de burn-up chart (source : http://pm.stackexchange.com/)

Le burn-up chart donne souvent une vision plus précise du rythme de développement : dans le cas ci-dessous, le burn-down chart donne ainsi l’impression que l’équipe ne réalise aucun progrès, alors que le burn-up chart montre qu’en réalité le périmètre attendu évolue aussi vite que la capacité de production de l’équipe.

burn-down-up

Faciles à comprendre, les burn-up chart et burn-down charts peuvent être facilement partagés avec les clients ou parties prenantes.

Une version améliorée consiste à ajouter une autre ligne représentant la droite “idéale” de rythme de travail, permettant de déterminer visuellement chaque jour si le développement est en avance ou en retard sur ce rythme théorique.

Pour aller plus loin : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *