Thiga lance son offre de conseil « Cycle en V »

Thiga lance son offre de conseil « Cycle en V »

Après avoir accompagné grands comptes et PME pendant près de 3 ans autour du Product Management et de la conception de produits numériques, Thiga lance aujourd’hui son offre de conseil dédiée aux projets en Cycle en V.

Hugo Geissmann, co-fondateur et responsable du business development du cabinet, témoigne : “Ces derniers mois, nous avons reçu énormément de demandes de la part de nos clients pour des consultants AMOA maîtrisant le modèle “Waterfall” ainsi que la rédaction de cahiers des charges et autres spécifications fonctionnelles détaillées. Par ailleurs, grâce à notre participation active à l’animation de la communauté du Product Management en France, nous avons ressenti ces derniers temps un changement du marché, qui perçoit désormais nettement les limites de l’agilité : impossibilité de prédire précisément une date de livraison, estimation en “points d’effort” qui ne veulent rien dire, séances de poker sur le lieu de travail… Nous avons donc imposé avec Alexandre (là aussi, en raison des limites de l’holacratie, mais je reviendrai dessus dans un autre article) le lancement d’une offre de conseil tournée vers les méthodes traditionnelles et éprouvées de la gestion de projet”.

En lançant une telle offre, Thiga confirme une nouvelle fois son positionnement novateur et disruptif au sein de la sphère digitale. Comme l’indique Jérôme Colin, Directeur de Projets Informatiques au sein de la compagnie d’assurance April One, les compétences en interne maîtrisant le cycle en V se font de plus en plus rares, et la plupart des sociétés de conseil ne proposent désormais plus que des Product Owners et autres Scrum Masters ou Product Managers. Pour autant, les donneurs d’ordre sont toujours surpris et déçus de voir que leurs demandes exprimées lors des phases de cadrage amont ne se retrouvent que très rarement dans le produit fini. Il était donc grand temps qu’un acteur reconnu propose d’accompagner les entreprises pour qu’elles puissent revenir sereinement aux fondamentaux de la gestion de projet.

Signe de l’importance de cette nouvelle offre au sein du cabinet, un track entier sera dédié au cycle en V lors de la Product Conf, dont Thiga est l’un des principaux sponsors. Les participants pourront ainsi prendre part à un atelier de rédaction d’Expression de Besoin Métier ou encore assister à la conférence “Savoir dire non : ce n’était pas dans le cahier des charges”.

Dans un premier temps, 3 consultants seront positionnés à plein temps sur cette offre. Ils auront subi au préalable une formation de désensibilisation aux méthodes Agile, à base de séances de chiffrage en jours homme et de rétro planning. Et Alexandre Irmann-Tezé de conclure : “En fonction du succès de cette offre, qui s’annonce déjà prometteuse, nous n’excluons pas de constituer prochainement une practice “Déploiement d’ERP” au sein du cabinet”.

edit du 8 avril : si vous avez le moindre doute quant à la véracité de cet article …. n’oubliez pas de regarder la date de publication : #poissondavril !

4 Comments Thiga lance son offre de conseil « Cycle en V »

  1. Guillaume

    Bonjour Rémi,

    Je pense que nous pourrions être intéressés par une telle offre, en effet nous rencontrons des difficultés pour mettre en place l’agilité. Nous avons essayé tant bien que mal pendant des années maintenant, mais les développeurs n’en font qu’à leur tête et ne comprennent pas qu’au niveau du top management nous avons des engagements sur des deadlines qui conditionnent pour nous la réussite des projets sur lesquels nous travaillons.
    Sous couvert « d’agilité », ils ne respectent pas les délais que nous leur imposons et chiffrent en Story Points leurs tâches quotidiennes, nous avons mis en place des règles qui nous permettent de relativiser leurs chiffrages afin de pouvoir recalculer en jour/homme (seule unité de mesure pertinente de l’activité réelle).
    Nous mettons en place des indicateurs de performance de l’équipe pour pouvoir leur montrer qu’elle n’est pas au niveau des attentes de l’équipe de direction. Mais ils prennent des points d’action différents lors de leurs « rétrospectives » qui ne sont qu’un moyen de ne pas travailler pendant 1h et de cracher sur le top management…
    D’ailleurs tout ce cérémoniel mis en place est un frein à la productivité et à l’efficience.
    Nous sommes donc contraints de mettre en place des réunions de suivi de projet pour avoir de la visibilité sur l’avancement des tâches : 1 hebdomadaire de 30mn avec le Product Owner et le Scrum Master, 1 autre réunion d’une heure avec les décideurs pour leur remonter ces informations et enfin une avec les parties-prenantes afin de leur montrer les éléments qui ont été développés.

    Comme vous pouvez le constater ces méthodes agile ne sont pas rassurantes pour les décideurs qui attendent du concret et des éléments factuels pour pouvoir faire un pilotage efficace et prendre des décisions pragmatiques au regard des attendus.
    Nous nous posons de plus en plus la question de la performance de ces méthodes imposées par les équipes de développement qui ne veulent pas / ne savent pas utiliser des méthodes qui ont fait leurs preuves.

    J’admire votre prise de recul sur ce sujet.
    Ce revirement venant d’un acteur aussi impliqué que vous me donne de l’espoir et je pense que nous pourrions discuter des modalités de votre nouvelle offre en phase avec son temps.

    Cordialement,

    Guillaume M.

    Reply
    1. Maria Frih

      Merci pour votre confiance Guillaume, nous comprenons très bien votre désarroi et vos besoins en tant que décideur. Nous prendrons contact avec vous dès le lancement de l’offre 😉

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *