T-Time #1 – Septembre 2016

image04

Hello à tous,

Avec la rentrée, Thiga a décidé de modifier quelque peu l’organisation de son événement mensuel. Sous la houlette d’Antoine, le format a été repensé pour plus d’efficacité et nous avons transformé le TKE (pour Thiga Knowledge Exchange) en T-Time !
image00

Ce qui ne change pas, c’est que je vais vous présenter comme tous les mois ce que nous avons fait durant cette après-midi d’échange où 27 Thiguys se sont réunis dans nos locaux.
Nous avons accueilli ce mois-ci plusieurs nouveaux consultants, et deux d’entre-eux, Benjamin et Clément, se sont prêtés au jeu de la présentation “New Comer” dans laquelle ils nous en disent un peu plus sur eux. Ce que l’on peut retenir : Clément a eu un été bien rempli et “sportif” (86 km parcourus quand même !) grâce à PokemonGo ; pour Benjamin, trail et bonne bouffe ne sont pas (complètement) incompatibles !

image03 image02

Alexandre a ensuite enchaîné par une présentation des nouveautés chez Thiga en matière d’Holacracy, de parcours de carrière, de rôles à prendre dans la société. Virginie a ensuite pris le temps de nous présenter le résultat d’un sondage auquel nous avions tous répondu pour choisir les rôles sur lesquels nous souhaitions nous investir chez Thiga. Pas mal de nouveautés, et de nombreuses initiatives à venir !

Après ces présentations en plénière, chaque Thiguy a choisi de suivre la Conf’ de son choix, “C’est quoi le Growth Hacking” de Nicolas ou “Comment pricer son produit SaaS” de Hugo.

Pour ma part, j’ai choisi de découvrir ce qu’est le Growth Hacking et la conf’ de Nicolas m’a donné des billes pour mieux saisir cette discipline dont toutes les équipes de marketing digital parlent. Ce n’est déjà pas de la magie (contrairement à ce que certains de nos clients pensent !) mais bien un ensemble de techniques utilisées pour booster la croissance d’une société. Avant d’expérimenter, il faut bien comprendre les mécanismes de cette croissance, et bien connaître les utilisateurs du produit et leurs attentes. A partir de là, par une approche qualitative et quantitative, le Growth Hacker teste différents outils/méthodes à sa disposition : étude de la Life Time Value par rapport au Coût d’Acquisition d’un utilisateur, mise en place de partenariats, inbounds marketing,…. afin d’augmenter l’acquisition client d’un site ou d’une application, et ainsi faire croître les revenus de l’entreprise !  Dis comme ça, cela semble assez facile (quoique !) mais en réalité, plus l’approche est scientifique, plus le Growth Hacker a de chance de réussir.

image01

Après cette Conf’ d’une heure, nous avons eu à une présentation plus courte sur la Réalité Augmentée, proposée par Paul. Un “Lightning Talk” qui est revenu sur la genèse de la VR, ses usages les plus fréquents ou encore les dernières nouveautés en matière de gaming. Puis Nicolas et Anne-Emmanuelle nous ont présenté une de leur invention (top-secrète évidemment) qui leur sert durant leurs missions orientées Acquisition Clients !

Pour finir la journée, nous avons eu, de nouveau, l’opportunité de choisir entre 2 Ateliers (chez nous on dit Workshops !) : “User-tests, comment s’y prendre?” animé par Sobia et Alexandre ou “Jeu Agile : Royale Kanban” animé par Antoine. J’ai choisi d’assister au premier. Alexandre et Sobia nous ont dans un premier temps expliqué les grandes règles des user tests : il est important d’avoir rédigé un protocole de test, le scenario/ les scenarii de test et le script de l’interview. Il faut donc avoir, avant même d’effectuer les user tests, déterminé qui sont les testeurs, où les tests se déroulent, si des outils/supports sont nécessaires, et prévoir tous les cas que l’on souhaite tester sur son produit. Les user tests peuvent vite être coûteux, autant optimiser leur usage !

Après ce rappel, nous avons pu appliquer la méthode en petits groupes, en nous basant sur un exemple (en l’occurrence l’application Le Bon Coin), et en testant plusieurs scenarii de test. Cet exercice est très intéressant car l’on se rend compte de plusieurs choses : une bonne préparation est essentielle à la réussite des user tests, il est parfois difficile en tant qu’interviewer de ne pas se mêler de ce que fait l’utilisateur, ou même de juger son usage du produit !

image05

Pour conclure le Workshop, Alexandre et Sobia nous ont fait un retour d’expérience d’une de leur mission lors de laquelle ils ont eu à mettre en place des tests utilisateurs.

Comme tous les T-Time, nous avons conclu cette après-midi par un apéritif entre collègues !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *