Dépendance

Au sein d’une organisation produit à l’échelle, on parle de dépendance lorsque les squads ne sont pas autonomes pour délivrer leur roadmap ou atteindre leurs objectifs, car elles doivent attendre qu’une autre squad réalise une activité pour pouvoir y parvenir. En conséquence, le time to market s’allonge (le retard d’une équipe impactera les autres), la prédictibilité baisse, le quotidien des équipes est désagréable et dans le pire des cas le produit se détériore.

Dans un modèle d’organisation verticale, il est fréquent qu’une squad ait besoin qu’une autre squad développe une fonctionnalité, un socle technologique ou corrige un bug avant de pouvoir mettre en production sa propre fonctionnalité : il s’agit d’une dépendance forte. Par exemple, si une squad ayant pour objectif d’améliorer la communication avec l’utilisateur a choisi de prioriser dans son backlog une refonte totale du système d’envoi d’emails, les autres squads qui souhaiteraient travailler sur le contact par email avec l’utilisateur devront sans doute attendre que le nouveau module soit terminé, ou mettre la main à la pâte en aidant au développement.

Ce type de dépendances est souvent inévitable : il s’agit du corollaire de l’autonomie laissée aux équipes. Une organisation verticale ne résoudra donc pas magiquement la coordination entre les équipes : il est nécessaire d’actionner un certain nombre de leviers afin de faire en sorte que le Produit reste cohérent dans son ensemble et que la collaboration entre les squads soit fluide et non cloisonnée. Des instances d’arbitrage globales et de gestion des dépendances peuvent être mises en place, comme le PI planning par exemple. Il est également possible d’utiliser le management visuel ou de recruter un progam manager dont le rôle sera de fluidifier l’organisation et de porter les projets transverses. Aucun système n’est parfait et chaque organisation doit trouver les leviers qui lui conviennent. D’autre part, plus l’organisation est composée de profils pluridisciplinaires et full stacks, plus la gestion des dépendances sera simplifiée.

Pour aller plus loin :

Scaling Your Product Team While Staying Agile : un talk de plus d’une heure, dans lequel Dan Podsedly témoigne des défis d’organisation qu’il a connu chez Pivotal Software.

2 Comments Dépendance

  1. Pingback: PI Planning - Le blog des Thiguys

  2. Pingback: PI Planning - Le blog des Thiguys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *